Boutique
Nos 3 meilleures techniques pour conserver des aliments fumés

Nos 3 meilleures techniques pour conserver des aliments fumés

Conseils Publié le 30 janvier 2024 par Clémence

tags

fumage
Envie de partager cet article ? C'est par ici !

5/5 - (3 votes)

Si vous êtes amateur de fumage et qu’il vous arrive de fumer en grande quantité, sachez que vous pouvez conserver vos aliments fumés. Pratique pour les ressortir au moment opportun comme un apéritif entre amis par exemple ! Selon la technique, la conservation sera plus ou moins longue mais l’important est surtout de bien savoir la réaliser. Stockage au froid, emballage sous vide, congélation : Esprit Barbecue vous dévoile ses 3 astuces préférées, et tous leurs petits secrets, pour savoir comment stocker vos délicieuses préparations fumées et allonger leur durée de vie. En bonus, on vous explique aussi comment reconnaître les signes d’une viande avariée. C’est parti ! 👇


Comme la salaison et le séchage, le fumage est l’une des plus anciennes techniques de conservation de la nourriture. Au contact des chairs, la fumée ralentit la propagation des bactéries pour obtenir une durée de consommation plus longue. Mais cet effet n’est pas infini et l’allié n°1 est le froid.

Conserver des aliments fumés au réfrigérateur ❄️

Boîtes de conservations des aliments fumés au réfrigérateur

Vous souhaitez consommer l’aliment fumé dans les 4 jours qui suivent le fumage ? Gardez-le dans une boîte hermétique au réfrigérateur pendant au moins 24 heures. C’est la solution la plus simple et efficace. Elle est vivement conseillée pour stopper la croissance de bactéries et garder une viande saine.

💡 Astuce :
La partie basse du réfrigérateur est la plus froide. Le meilleur endroit pour stocker vos produits.

Petite précaution : pour éviter les odeurs fumées dans tout le réfrigérateur, placez vos préparations dans un sac hermétique, à défaut d’une boîte.

La technique de la conservation sous vide 🌀

Emballage sous vides de filets de saumon fumé

Triplez le temps de conservation d’une viande fumée avec la conservation sous vide. C’est l’une des techniques les plus appréciées par les professionnels de la restauration et les passionnés de fumage. L’air et l’oxygène étant ses ennemis, une fois retirés, vous diminuez le risque de prolifération des bactéries et d’intoxication alimentaire.

Le principe de la conservation sous vide est simple. A l’aide d’un appareil de mise sous vide, vous aspirez l’air du sachet plastique où se trouve l’aliment fumé. Cela aide à garder la viande comestible pendant longtemps et aussi à préserver la saveur fumée.

Petit aparté : cette technique s’applique également très bien à la nourriture séchée, comme de la charcuterie. La très faible teneur en eau, voire quasi nulle, combinée à l’absence d’oxygène, lui offre une durée de conservation encore plus longue !

Conserver sous vide sans appareil 💡

Si vous n’avez pas de machine sous vide, voici une technique d’emballage hermétique optimale pour garder vos viandes fraîches et savoureuses : 

Dernière chose très importante : pensez à étiqueter vos emballages avec la date du fumage pour avoir un suivi précis et éviter tous risques sanitaires.

Congelez des aliments fumés 🥶

Si vous fumez de grande quantité de nourriture, la congélation est la technique ultime. Mais une congélation réussie demande le respect de règles : 

Reconnaître les signes d’un poisson ou d’une viande avariée 😵‍💫

Il n’y a rien de plus horrible et dangereux que de manger une viande ou un poisson avarié. Alors pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire ou choc toxique, voici les signes avant-coureurs d’une viande à ne surtout pas manger.

Le visuel 👀

On peut déjà constater qu’une viande est avariée lorsqu’elle présente des taches vertes ou jaunes. Les signes de décoloration sont également un indicateur de viande à éviter. 

Le toucher 👉

Si lorsque vous manipulez votre préparation, vous constatez que la chair est visqueuse et collante, la prolifération des bactéries a certainement déjà eu lieu. Oubliez toute cuisson, jetez le morceau sans regret.

L’odeur 👃

Votre nez est un très bon allié pour repérer une viande passée. Si vous sentez des odeurs piquantes, putrides et fétides, aucun doute que la viande ne doit pas être consommée.

Le goût 😝

On espère que vous n’en arriverez jamais là. Mais si c’est le cas, vous constaterez très rapidement le goût amer, rance et aigre du morceau périmé. Bye bye les convenances, crachez le morceau immédiatement !

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute sur une viande consommable ou non, ne prenez aucun risque et jetez la nourriture.


Désormais, vous connaissez toutes les techniques pour garder vos aliments fumés consommables le plus longtemps possible. Gardez en tête que plus votre aliment est frais (exemple : un poisson tout juste pêché), plus longue sera sa conservation une fois fumé, mis sous vide et congelé.

Pour que toutes ces méthodes soient efficaces, on ne vous conseillera jamais assez d’appliquer les règles suivantes : 

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques à adopter, découvrez plus d’articles sur nos meilleurs conseils en fumage. Vous y retrouvez notamment les 7 erreurs à éviter quand on se lance dans le fumage !

Savoureusement vôtre,
L’équipe d’Esprit Barbecue.




Envie de partager cet article ? C'est par ici !

Lancez la discussion

Exprimez-vous sur le sujet !

Ca devrait vous plaire

articles similaires

Tout savoir sur le culottage de la fonte !
Conseils 12 avril 2024
Tout savoir sur le culottage de la fonte !
5 conseils pour cuisiner et réussir son poulet à la plancha
Conseils 02 avril 2024
5 conseils pour cuisiner et réussir son poulet à la plancha
Qu’est ce que la cuisson Low & Slow ?
Conseils 26 mars 2024
Qu’est ce que la cuisson Low & Slow ?
Boutique